Actualités, Société

Les diplômes de Licence et Master professionnels délivrés par les universités privées au Bénin, ne seront plus co-signés par l’Etat. Désormais, il sera organisé un examen national de Licence et de Master à l’issue duquel ces deux diplômes seront délivrés aux candidats admis. Ainsi, l’Etat sera seul habileté à signer les diplômes de Licence et Master, selon des informations reçues de sources proches de la Direction général de l’enseignement supérieur (DGES).

C’est une nouvelle réforme dans l’enseignement supérieur au Bénin. Plus de diplômes de Licence ni de Master co-signés par l’Etat béninois. Mais dorénavant, il sera organisé un examen national, et seuls les admis pour les niveaux Licence et Master, obtiendront lesdits diplômes, qui seront uniquement délivrés par l’Etat.

C’est d’ailleurs dans cette dynamique que le jeudi 29 décembre 2016, une séance de travail a été convoquée à la DGES par les acteurs de l’enseignement supérieur dans le but de valider les matières  dans lesquelles les candidats seront invités à composer dans le cadre des examens de licence et de Master.

Selon nos informations, les représentants des écoles ont choisi 03 matières de spécialités dans lesquelles composeront les candidats. Et ceci, pendant 72 heures.

En somme, les universités béninoises formeront les étudiants mais ne seront plus en mesure de leur délivrer le diplôme tout en sollicitant la co-signature de l’Etat. Avec la nouvelle donne, seul ce dernier sera habileté à délivrer lesdits diplômes. Mais seulement, à l’issue d’un examen national auquel les candidats prendront part à l’instar du BAC, du BEPC ou encore le CEP.

Lire la suite sur beninmondeinfos.com