Actualités, Société

Selon un communiqué signé du Préfet du département du Littoral, Modeste Toboula, toute manifestation de nature à dresser de foule est interdite à Cotonou à compter du 02 au 31 Janvier 2017 excepté le 10 Janvier 2017, en raison du démarrage des opérations de libération des espaces publics dans lesquelles la police et la gendarmerie seront fortement sollicitées.

A en croire le Préfet Toboula, à compter du 02 janvier 2017, en raison des opérations de libération des espaces publics dans la ville de Cotonou, il se posera un problème de disponibilité d’effectif de forces de l’ordre pouvant encadrer toute éventuelle manifestation publique. Le Préfet en appelle donc au respect strict de cette nouvelle réglementation. Lire le Communiqué du Préfet Toboula.


Le Préfet du Département du Littoral communique 

En raison du démarrage des opérations de libération des espaces publics dans lesquelles la police et la gendarmerie seront fortement sollicitées, il se posera un problème de disponibilité d’effectif de forces de l’ordre pouvant encadrer toute éventuelle manifestation publique.

En conséquence, et conformément aux dispositions de l’arrêté préfectoral N°526/DEP-LIT/SG/SCAD/SP portant interdiction temporaire de toute manifestation sur la voie publique dans le département du Littoral  en date du 30 décembre 2016, toute manifestation de nature à dresser de foule reste interdite à compter du 02 au 31 Janvier 2017 excepté le 10 Janvier 2017.

Le Préfet du département du Littoral en appelle au respect strict de cette nouvelle règlementation et souhaite une bonne et heureuse année 2017 à tous.

Fait à Cotonou, le 30 Décembre 2016

Modeste S. TOBOULA

Lire la suite sur beninwebtv