Actualités, Société

ob_70c82e_syndicalistes7Après le baptême de feu du Chef de l’Etat béninois juste quelques quatre semaines après son investiture, c’est le tout premier acte syndical digne du nom qui vient d’être remarqué dans le pays avec le mouvement de débrayages lancé et exécuté par deux syndicats de la trésorerie béninoise. Pour la première fois, Patrice Talon essuie sa raclée syndicale et ce, sous le coup de colère des agents du trésor public.

Contestant la mise en débet de leurs collègues attachés financiers des représentations diplomatiques à l’étranger, les agents regroupés au sein du Syndicat des Agents du Trésor Public du Bénin en abrégé, SYNATREP, et également au sein du Syndicat National des Agents de la Trésorerie du Bénin (SNATB), ont décidé de ramener le gouvernement à la raison en respectant les textes et les procédures administratives en la matière. Après leur sit-in qui n’a accouché que d’une toute petite souris, les syndicalistes ont mis leur menace en exécution ce mercredi pour un mouvement de débrayages de 48h sans services minimum dans toutes les administrations de la trésorerie béninoise.

Lire la suite sur beninwebtv