Actualités, Politique

an-douane

A la faveur des questions orales avec débats posées par le député Janvier Yahouédéhou et celles de son collègue Koussonda Adjibadé, hier à l’Assemblée nationale, les députés ont remué une fois encore le couteau dans la plaie béante de ce scandale dite Icc-Services. De nombreux déballages ont été faits par les signataires.

Les premières questions diverses et variées sur cette affaire ont été posées par l’honorable député Janvier Yahouédéhou. C’était en présence du gouvernement représenté par le Garde des sceaux, ministre de la justice, Joseph Djogbénou et son homologue de la Défense, Candide Azanaï. Selon le député Janvier Yahouédéhou, Icc-Services est la plus grande escroquerie réalisée au Bénin. Il a été appuyé également dans ses questions par d’autres collègues députés qui ont enfoncé davantage le clou en faisant ressortir les déconvenues engendrées par ce scandale sur les populations spoliées.

Lire la suite sur La Nouvelle Tribune