Actualités

Réuni en Conseil des ministres ordinaire ce mercredi 08 juin, le gouvernement s’est penché sur plusieurs dossiers dont une communication du ministre des Finances relative à l’avant-projet de loi des finances rectificative, pour la gestion 2016.  Par cet avant-projet, le gouvernement de la rupture envisage de modifier le budget général de l’Etat, gestion 2016, d’un montant de 1553 milliards de fcfa, hérité du régime Yayi. L’ambition pour le président Patrice Talon et son équipe est, entre autres de conformer le budget à  «la nécessaire rationalisation des dépenses publiques», «au redimensionnement des organigrammes des ministères» et aux «orientations prioritaires du gouvernement en lien avec les besoins prioritaires exprimés par les populations », a indiqué hier le ministre d’Etat, secrétaire général à la Présidence, Pascal Koupaki.

Lire la suite sur La Nouvelle Tribune