Non classé

La concurrence déloyale et la fraude s’invitent dans le commerce des matériaux de construction, notamment le ciment dans certaines localités de la commune d’Abomey-calavi. Que ce soit à Akassato, Adjagbo, Gbétagbo ou à Glo, les dépôts de ciment non autorisés foisonnent, au mépris des textes qui régissent ce secteur. C’est un laisser-aller qui crée des frustrations et qui interpelle les services du ministère du commerce. En effet, en plus d’opérer dans l’informel, sans agrément, les gérants de ces dépôts dupent les clients à travers des pratiques peu orthodoxes. Certains procèdent à la diminution de la quantité du ciment emballée à l’usine et referment le sac avec minutie pour ne pas attirer l’attention de la clientèle. D’autres règlent les appareils de pesage de telle sorte à fausser les valeurs réelles pour ce qui concerne les autres matériaux. Néanmoins, avec un peu de vigilance, les populations commencent à se rendre compte de cette tromperie. Ce qui inquiète plutôt, c’est le silence coupable et le manque de contrôle des services du ministère de commerce. L’agence béninoise de la métrologie et du contrôle de la qualité est particulièrement interpellée.

Lire la suite sur Fraternité