Société

Mon Nom est Emeira, je suis la responsable d’une grande bijouterie de la place qui reçoit des gens d’une certaine classe. C’est ainsi, que le mardi 6 juin dernier, j’avais enregistré la demande un peu spéciale d’une connaissance à moi, une dame cadre d’un ministère qui voulait que je lui confectionne un ensemble collier et perles de la hanche, elle en voulait 3 différents modèles puisse qu’elle avait un voyage en vue et qu’il lui fallait de bonnes perles pour faire effet. Poussant ma curiosité je lui avais demandé si elle y allait avec son mari, quelqu’un que je connais bien et à la dame de me répondre par la négation, le mari resterait pour s’occuper et veiller sur les enfants. Vous savez quoi ? Le voyage a été initié par son ordre, l’organisation dans laquelle ils sont tous son mari et elle. En plus c’est pas obligatoire car quiconque qui voudrait, participerait sans aucune contrainte. Mais savez vous que notre dame avait effectué ce voyage de prestige en laissant ou en abandonnant son foyer et pire son aîné qui recevait une distinction honorifique couplé à la célébration de son anniversaire de naissance. Seul son mari faisait face a tous ces Evénements grâce à l’aide et le soutien de ses amis.

Chers amis de cas pratiques, Qu’est ce qui peut pousser une femme à sacrifier le soutien, l’accompagnement, l’encadrement de son fils le moment où ce dernier a le plus besoin d’elle puisse qu’étant à l’honneur pour son propre plaisir ? Où est alors le rôle ou l’amour d’une mère pour sa progéniture. D’ailleurs si elle n’avait pas voyagé avec son mari, avec qui elle était ? Et qui voulait elle impressionner ou encore sur qui voudrait elle faire effet avec ces perles ?

Quelles lectures faites vous de cet état de chose ?