Société

8820054-1395918126 conteneurs de produits prohibés en l’occurrence des cigarettes ne répondant à aucune norme ont été arraisonnés au Port de Cotonou qui selon toute vraisemblance devraient être déversées sur le marché béninois ou dans certains pays de la sous-région.Que reproche-t-on alors aux ministres de l’Intérieur Sacca Lafia et du Commerce Lazare Sèhouéto qui n’ont fait que leur job, celui de préserver les populations ?
Nombreux sont les produits impropres à la consommation qui transitent par le Bénin en complicité avec des agents assermentés qui bafouent les règles républicaines au profit de leurs intérêts égoïstes. L’illustration la plus parfaite de cette pratique honteuse et insensée est l’arraisonnement de 26 conteneurs de cigarettes au port de Cotonou. Ce qui a suscité de vaines agitations et de polémiques inutiles qui ne sauraient émousser les ardeurs des autorités actuelles du pays. Car, au fur et à mesure, que des voix s’élèvent pour condamner l’opération, la vérité ne cesse de triompher.
En effet, il y a comme un tollé général par rapport à l’arraisonnement des 26 conteneurs de cigarettes qui étaient en transit vers des pays voisins. Malheureusement, selon des sources bien introduites, les 26 conteneurs dont il s’agit ne respectaient pas les règlementations en vigueur aussi bien au Bénin que dans les pays virtuellement destinataires. Selon les investigations menées pour lever l’équivoque, les produits incriminés ne respectaient pas les normes établies dans leur convoyage vers les pays de destinations.

Que disent les textes ?…

Lire la suite sur Matinal