Actualités, Société

Le préfet du département du Littoral, Modeste Toboula à la tête d’une équipe chargée de la libération forcée des espaces publics sont descendu tôt ce matin sur le terrain pour la phase opérationnelle du déguerpissement forcé.

Entouré pour la circonstance d’un détachement de force de sécurité pour assurer le bon déroulement de l’opération, le chef du département du Littoral conformément au calendrier qui a été établi a pris d’assaut l’axe Echangeur Houéyiho-Fidjrossè.

Avec l’aide des machines mises à contribution l’espace illégalement occupé sur cet axe fut libéré sous le regard impuissants des désormais ex-locataires qui n’ont pas cru devoir faire les diligences requises pour libérer le domaine public.

De façon générale, l’opération qui vient d’être lancée et qui va se poursuivre les jours à venir sur d’autres axes est favorablement appréciée par la foule de curieux venue massivement assisté à l’opération.

Sauf modification de calendrier, la suite des opérations se fera selon le calendrier ci-après :

04 Janvier :

Avenue du Renouveau Démocratique-Passage supérieur Houéyiho-Carrefour Houénoussou-Fin pavé Fidjrossè,

05 Janvier :

Pharmacie-Carrefour Camp Guézo- Au Piais- Rue des restaurants Haie-Vive,

06 Janvier :

Carrefour Gaston Nègre – Place Lénine – Sacré-cœur – Sègbèya,

07 Janvier :

Sènadé – Suru Léré – Carrefour Avotrou – Tanto – RNIE 1,

08 Janvier :

Carrefour LNB-Ancien pont (de la poste à l’Eglise Notre Dame)

09 Janvier :

Avenu Steinmetz de Notre Dame au Carrefour Lègba

Il faut retenir par ailleurs que cette progression est glissante selon le niveau d’exécution journalier.

Lire la suite sur beninwebtv.com