Société

Je m’appelle Samuel. Après avoir travaillé dans une entreprise privée à Cotonou, je suis à la retraite. Vu mon age, la responsabilité du chef de collectivité m’a été confiée par ma famille. Notre famille est basée dans une région de l’Ouémé mais moi je vis à Porto-Novo d’où je vous suis de temps en temps car la Radio CAPP FM pour moi est une bonne radio. Il y a depuis quelques années précisément trois ans, depuis 2014 en février, on s’annonçait qu’une de mes nièces a accouché d’une jolie fillette dans la zone d’Akpakpa. C’est la fille d’une de mes cousines mais après cette annonce je n’ai plus eu d’autres informations. Mais le lundi 17 Avril dernier, alors qu’on fêtait la Galilée, un jeune frère à ma cousine dont la fille avait accouché il y a trois ans vint me voir très abattu. Il m’expliqua que la famille est en train de vivre une honte qui prend d’ampleur car la fille de sa grande sœur est tombée enceinte pour la deuxième fois et l’auteur de la grossesse n’est personne d’autre que le mari de sa sœur.

En effet, sa sœur avant de rejoindre celui chez qui elle est maintenant avait eu une fille pour Jacques, un jeune homme de 27 ans mort dans un accident de la circulation au moment où ma cousine avait 23 ans. Son mari actuel a 49 ans maintenant et elle 44 ans. Elle n’est plus jamais tombée enceinte et vit avec sa fille auprès de son mari; c’est cette fille que l’homme a enceintée une première fois et maintenant encore. Mon cousin souligne que malgré tous les conseils prodigués à sa sœur pour quitter ce mari, elle refuse sous prétexte que c’est son mari et qu’elle ne pourra jamais fuir son foyer à cause de sa fille devenue aussi femme de son mari. Je dois vous dire que j’ai tenté aussi de convaincre ma cousine mais en vain. Hélas !!! La honte familiale perdure et je ne sais pas comment faire pour que ma cousine quitte cette humiliation

Aidez-moi chers auditeurs de CAPP FM dans mon rôle de chef de collectivité.