Actualités, Politique

ob_58464a_abt-interview-13-10-2014

A  Azalaï Hôtel ce vendredi 17 juin, le gouvernement béninois  dit du Nouveau Départ, doublement représenté par le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané chargé du Plan et du Développement accompagné de son homologue Didier Tonato en charge du Cadre de vie, a exposé aux médias des paquets de mesures devant aboutir  à l’amélioration des conditions de vie des Béninois.

Paiement des dettes intérieures, réduction des dépenses publiques, facilitation de l’accès aux crédits bancaires, dynamisation du marché immobilier et d’autres mesures économiques de même que d’importantes mesures  foncières dont la  suppression des frais de retraits de  plus 2500 titres fonciers ainsi que le déguerpissement des domaines publics illégalement occupés et le réaménagement des espaces publics… C’est l’heure des réformes pour amorcer un véritable développement au Bénin. Le nouveau régime du Président Patrice Talon arrivé au pouvoir il y a quelques deux mois annonce des mesures économiques fraichement adoptées pour non seulement redonner le sourire aux Béninois mais rendre attrayant le pays en général. Ces mesures prises en Conseil des ministres le 15 juin et furtivement  annoncé le même jour par Pascal Iréné Koupaki le ministre d’Etat, Secrétaire à la présidence de la République ont fait l’objet d’une conférence de presse dans la soirée de ce vendredi à Azalaï hôtel à Cotonou. Conférence de presse animée par ses collègues, Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement et Didier Tonato en charge du Cadre de vie.

Lire la suite sur lanouvelletribune