Actualités, International, Sports

​L’attaquant brésilien Adriano, ex-international, vit aujourd’hui dans une favela de Rio. Il est lié à un gang meurtrier.

On peut gagner des milliers d’euros chaque semaine et plonger du jour au lendemain en enfer. Cette descente caractérise la vie d’Adriano, puissant attaquant brésilien qui est tombé dans les favelas criminelles de Rio.

C’était l’un des attaquants les plus redoutables du début des années 2000. Adriano, qui a surtout flambé sous le maillot de Parme (2002-2004) et surtout celui de l’Inter (2004-2007), a radicalement changé de vie. « L’Imperatore », 34 ans, vit bien loin des strass et paillettes qu’offre le monde du football. L’ancien buteur de la Seleção (31 buts en 51 sélections) est retourné dans sa favela à Rio de Janeiro après une pige de trois mois à Miami United (MLS).

Vila Cruzeiro est l’un des quartiers les plus dangereux de Rio de Janeiro. Il est contrôlé par des narcotrafiquants armés jusqu’aux dents. Adriano y a passé toute son enfance avant de mener une carrière footballistique riche en rebondissements. Selon plusieurs médias brésiliens, dont Globo, Adriano est aujourd’hui membre de la plus ancienne bande criminelle de Rio de Janeiro: « Comando Vermelho » (« Comando Rouge »). Elle a été formée en prison en 1970. L’ancien buteur de l’Inter Milan est accusé d’avoir acheté un AK-47 à ce gang brésilien qu’il ne faut pas trop chatouiller. En 2011, il avait accidentellement ouvert le feu sur une femme. Quatre ans plus tard, le procureur de Rio avait demandé la mise en examen d’Adriano pour « trafic de drogue, usage de faux et association de malfaiteurs ».

Source:http://www.culturebene.com/22517-lex-star-du-foot-bresilien-adriano-a-rejoint-la-plus-ancienne-bande-criminelle-de-rio.html