Actualités, Société

L’installation d’un nouvel Imam à la mosquée centrale d’Adja – Ouèrè, un an après le décès de l’ancien fait objet polémique dans le rang des fidèles où la prière de vendredi a été dite sous haute surveillance militaire, a appris l’ABP.

Selon les informations recueillies, les sages de la communauté musulmane de la commune d’Adja – Ouèrè se seraient réunis en commun accord avec les responsables au niveau départemental de cette confession religieuse pour faire le choix d’un nouvel Imam pour la mosquée centrale d’Adja – Ouèrè. Ces dignitaires auraient choisi le sieur Ibrahim Al-Amine pour assumer désormais le rôle d’Imam central dans la commune d’Adja – Ouèrè.

Ce choix apprend-on, ne serait pas du tout du goût de la jeunesse musulmane de la commune et qui a pris fait et cause pour l’iman intérimaire Ibrahim Oloukoundé qui a assumé pendant plus d’un an.

Lire la suite sur Agence Bénin Presse