Actualités

Lors de sa rencontre hebdomadaire du 15 juin dernier, le gouvernement du président Patrice Talon avait décidé du rappel à Cotonou de certains chefs de mission diplomatique du Bénin à l’étranger. Notamment les chefs de mission diplomatique et consulaire admis à faire valoir leurs droits à une pension de retraite ou qui sont en poste depuis plus de quatre (04) ans, ceux ayant fait l’objet d’un rappel et qui ne sont pas rentrés, ceux ayant dépassé le temps normal de présence en poste et ceux faisant objet d’un rappel pur et simple.

Depuis quelques jours, cette décision du conseil des ministres est mise en exécution par le patron de la diplomatie béninoise, le ministre des Affaires Etrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci. Le « monsieur diplomatie » du gouvernement du chantre de la Rupture et du nouveau départ a en effet notifié, à travers des correspondances, aux chefs de mission diplomatique et consulaire, leur rappel à Cotonou. Au total, ce sont trente et huit (38) chefs de mission diplomatique et consulaire qui ont été rappelés.

Lire la suite sur La Nouvelle Tribune