Société

Mon nom est Fleurette, étudiante à l’ENAM, je suis l’aînée d’une famille de quatre enfants. Nous vivions en paix avec nos parents quand il y a cinq semaines notre oncle avait perdu sa femme qui lui a laissée du coup trois enfants. Pour les obsèques de cette dernière, notre maman et moi-même toutes deux étions allées soutenir notre oncle. Notre Maman avait fait une semaine là-bas avant de revenir à la maison. A peine rentrée, elle sollicita une autre permission de repartir chez notre oncle pour quatre jours. Notre père s’y est opposé mais malgré le refus de ce dernier, notre mère s’est entêtée et est partie.

Après une semaine de séjour au lieu de quatre préalablement demandée, notre mère ne revint toujours pas au domicile conjugale, je fis alors une descente du retour des cours chez l’oncle éploré. A ma grande surprise l’oncle n’était pas là je vis plutôt notre maman assise au milieu de mémé et d’un monsieur qui m’est inconnu. Ce dit monsieur de temps en temps au cours de la discussion pose sa main sur les cuisses de notre mère et quand j’eusse voulu en savoir davantage, notre mémé me répondit qu’une jeune n’intervient pas dans les affaires de grands, de m’occuper de mes études. A ma mère, je fis part de mon opinion sur la scène que je venais de vivre et profiter pour lui dire que papa était trop mécontent d’elle et qu’elle à intérêt à revenir à la maison, mais savez-vous ce que ma maman m’a répondu ? Que notre père ne manque de rien et que pour la cuisine, ses filles sont là.

Arrivée à la maison je n’avais pu rien dire à notre père qui d’ailleurs, nous avait réuni pour nous déclarer que si notre maman ne rentrait pas dans les quatre jours qui suivent, qu’elle franchirait la porte du non-retour et dans le même temps, ne voulant pas nous voir, et encore moins entendre que nous sommes allées voir notre mère qui avait choisi le bras de fer, mais puisse que je ne voulais pas que mes parents se séparent j’étais repartie chez mon oncle histoire de parler sincèrement avec ma maman mais cette fois ci la surprise et la déception ont été grandes car au moment où je descendis du ZEM, j’aperçu ma maman qui embrassa le monsieur de la dernière fois sur la bouche avant de monter dans le véhicule sans qu’aucun d’eux ne fasse signe.

Chers amis du cas Pratique, Qu’est-ce que je peux faire pour sauver ma famille. Est-ce que le comportement de ma maman est de nature à revenir auprès de son mari ? Qu’est ce qui peut pousser une maman à agir de la sorte ? Aidez-moi  SVP