International

Moins d’une semaine après l’attentat de dimanche, les premiers enterrements ont commencé à Orlando, mais près de la moitié doivent se dérouler à Porto Rico, d’où sont originaires beaucoup de victimes. Un premier enterrement a eu lieu jeudi à Kissimmee, banlieue d’Orlando à forte présence hispanique, et cinq autres étaient prévus vendredi, notamment un au principal cimetière d’Orlando, le Greenwood Cemetary. Là, un espace gigantesque avait été mobilisé, tout au fond du cimetière, pour enterrer, si besoin, les 49 victimes côte à côte. L’attaque, perpétrée dans un club gay par Omar Mateen, un Américain d’origine afghane ayant prêté allégeance au groupe État islamique, a fait aussi 53 blessés.

Lire la suite sur Le Point