15 choses que les femmes disent et qui énervent les hommes

0
90

Sans toujours le réaliser, les femmes lancent des phrases qui font soupirer les hommes. Si elles semblent anodines à première vue, elles ne le sont pas réellement. Parmi ces 15 choses que les femmes disent et qui énervent les hommes, lesquelles avez-vous déjà dites?

  1. Ce que les femmes disent : « Laisse faire… »

Non, ne vous faites pas prendre messieurs. Quand les femmes disent « laisse faire », c’est soit qu’elle est vraiment exaspérée ou qu’elle souhaite intérieurement poursuivre la conversation. Il ne suffit que d’un mot pour que la discussion reprenne… ou s’envenime!

  1. « Bien oui, il me semble… »

Habituellement, cette phrase est murmurée à voix basse et sous-entend qu’elle ne vous croit pas du tout. Pas une seule microseconde. C’est une phrase qui peut, si elle est répétée trop souvent, miner la confiance de l’autre et l’encourager à ne plus faire d’effort pour vous. Faites attention!

  1. « Me trouves-tu grosse? »

C’est la question qui fait lever les yeux au ciel à tous les hommes. Chaque fois, il se demande pourquoi leur amoureuse doute à ce point de sa beauté. Pour lui, votre poids n’importe peu. Il ne le connaît même pas. Il vous aime… peu importe le chiffre sur la balance.

  1. « Je ne veux pas en parler »

Oh! Souvent, c’est tout le contraire! Elle veut en parler. Elle n’attend qu’un signe – un minuscule signe – pour pouvoir ouvrir la valve. Et les hommes savent bien le côté obscur de cette affirmation. Ils savent que si la conversation ne se poursuit pas aujourd’hui, elle reprendra une autre fois.

  1. « Je ne veux pas t’achaler avec ça. »

Il y a une part de vérité dans cette affirmation. Il est vrai que votre amoureuse ne veut pas parler de ce qu’elle cache, mais elle en meurt d’envie. Elle sait que le sujet peut être une étincelle qui allume le feu… d’une chicane. D’autres fois, cette phrase est le prélude à un reproche qu’elle ne sait plus trop comment vous servir.

  1. « Attends deux petites minutes! »

Cette demande fait mourir de rire tous les hommes! Ils le savent plus que ce deux minutes va s’étirer en quart d’heure et parfois même en heure complète. Les retardataires chroniques abusent quotidiennement de cette phrase…

  1. « C’est comme tu veux. »

Oh non, ce qu’elle veut vraiment dire c’est « Tu dois trouver ce que je veux… ». Et il ne doit pas se tromper! En fait, c’est un piège. L’homme fait face à un doute constant… arrivera-t-il à deviner ce que sa conjointe a en tête?

  1. « Il faut qu’on parle… »

Attention! L’heure est grave! Il n’y a pas d’issus possibles. Que vous le vouliez ou non, vous devrez – très bientôt – vous asseoir et discuter d’un sujet qui, on s’en doute, ne vous passionne pas du tout!

  1. « Non, je ne suis pas fâchée. »

Ou sa proche variante « Non, non, je ne boude pas. ». Ces phrases sous-entendent souvent exactement le contraire de ce qu’elles disent. Messieurs, creusez un peu et vous verrez qu’il y a quelque chose qui tracasse ou agace votre douce moitié. Il vaut mieux régler le tout le plus rapidement possible.

  1. « Ok, n’en parlons plus! »

À première vue, on pourrait croire que c’est une variation de la première phrase de notre liste, mais pas tout à fait. Celle-ci nous laisse croire que votre conjointe veut couper court à la discussion parce qu’elle n’a peut-être pas raison ou encore parce qu’elle est à court d’arguments. Mais aussi, il arrive qu’elle ne veuille tout simplement plus poursuivre une autre chicane.

  1. « M’écoutes-tu? »

Oh! Si vous entendez cette phrase, c’est que vous ne deviez pas vraiment écouter votre partenaire. Ou vous ne lui donniez pas les bons indices pour qu’elle croie que vous le faisiez. Essayez d’être plus attentif cela vous évitera quelques prises de bec.

  1. « Rien… »

Un seul mot qui peut cacher tant de sous-entendus. Quand vous recevez cette réponse brève et tranchante, ne la prenez pas au pied du mot. « Rien » ne veut rarement dire « rien ». Encore une fois, soyez patient, il y a bien des cachettes derrière ces quatre petites lettres.

  1. « Il faudrait que… »

Quand les femmes prononcent cette phrase le samedi matin avant 9 h, elle a le même effet d’un coup de masse. Elle est démotivante et déprimante. Elle entraîne une liste de tâches à effectuer pour lesquelles votre motivation a déserté votre corps. Qui a vraiment le goût de commencer une journée avec ceci?

  1. « Mon…., lui, »

Ici, remplacez les points de suspension par un des mots suivants : « ex », « collègue », « père », « frère », etc. Ça y est! Vous êtes en compétition non avouée avec cette personne que vous vous mettez à détester secrètement. Vous avez surtout envie de répliquer « Super! Appelle-le, alors! »

  1. « Pourquoi tu m’aimes? »

Si vous pensez que la phrase « M’aimes-tu? » est la phrase qui énerve le plus les hommes, vous vous trompez. Elle est trop facile. Vous répondez simplement par « oui » et le tour est joué. Mais ce n’est pas si simple avec « Pourquoi tu m’aimes? ». Le mot « pourquoi » exige une explication ou l’élaboration d’une raison.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici