5ème édition du Bénin Investment Forum Létondji Beheton présente la GDIZ à plus 800 CEOs et investisseurs

0
4286

Le Directeur Général de la Société d’Investissements et de Promotion de l’Industrie (SIPI-BENIN), Létondji Beheton était l’un des invités privilégiés à l’ouverture ce jeudi, à Cotonou de la 5ème édition du Bénin Investment Forum (BIF 2022). À cette occasion, monsieur Létondji Beheton, a exposé devant les personnalités, les nombreuses opportunités d’investissement qu’offre la zone industrielle de Glo-Djigbé (GDIZ).

Le Benin Investment Forum est un événement qui réunit chaque année plus de 800 participants : CEOs et actionnaires d’entreprises africaines, investisseurs internationaux, dirigeants de multinationales, Ministres, représentants des principales institutions financières actives sur le continent… mais aussi des experts en stratégie, économistes et prospectivistes. Cet événement est un rendez-vous unique pour améliorer la participation du secteur privé à la réussite de la croissance économique du Bénin.
À l’ouverture ce jeudi 23 juin, de la 5ème édition dont les échanges s’articulent autour du thème : Bénin Nouvelle Frontière des marchés émergeant, le Directeur Général de la SIPI-BENIN a pris la parole dans l’objectif de dévoiler et d’examiner les nombreuses opportunités d’investissement qu’offre la GDIZ.
« La GDIZ est une zone industrielle de 1640 hectares créée afin de faire du Bénin un hub industriel et d’assurer la transformation locale des matières premières agricoles telles que la noix de cajou, le coton, le karité l’ananas, le soja, etc., et capter de manière beaucoup plus importante la plus-value de nos produits agricoles. », a souligné Monsieur Létondji Béhéton.
Le Bénin est riche en ressources naturelles : coton, ananas ou encore anacarde. « Nous sommes profondément engagés dans la transformation locale de ces matières premières afin de générer de la valeur sur le territoire. », a-t-il souligné.

Monsieur Béhéton a précisé qu’en créant cette zone, l’objectif principal du gouvernement, c’est d’assurer la transformation des produits agricoles au Bénin. « Nous n’allons plus continuer à exporter le coton de façon brute, les noix de cajou de façon brute etc…Progressivement la capacité de transformation sera augmentée. », a-t-il insisté.
Il a ajouté que « Dans les cinq prochaines années, l’objectif du gouvernement de la république du Bénin c’est de transformer tout le coton produit au Bénin. Il en sera de même pour beaucoup d’autres produits ».
Il faut préciser que la GDIZ est un Partenaire Gold BIF 2022 qui se tient les 23 et 24 juin, à Cotonou.