5eme Revue annuelle des réformes de l’UEMOA: Le Bénin réalise un taux de mise en œuvre de 77,28 %

0
1294

La Commission de l’UEMOA présidée par Abdallah Boureima et les autorités ministérielles du Bénin ont échangé ce mardi 10 décembre 2019 sur les conclusions des travaux effectués dans le cadre de la 5eme Revue annuelle des réformes politiques, projets et programmes communautaires de l’UEMOA.
La délégation béninoise a été conduite par le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche Gaston Dossouhoui, représentant le ministre des Finances.
Le compte rendu des résultats de l’évaluation sera fait ce mercredi 11 décembre au Chef de l’Etat, Patrice Talon.
Selon le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Gaston Dossouhoui, représentant son homologue en charge des Finances, la rencontre permet d’échanger sur le mémorandum de la revue technique de l’UEMOA avec les ministères sectoriels. Une réunion qui fait suite à celle technique qui a regroupé du 27 au 29 novembre 2019 à l’hôtel Golden Tulip le Diplomate de Cotonou, les différentes structures nationales et la délégation technique de la Commission de l’UEMOA.
Au cours de cette rencontre informe le ministre de l’Agriculture, « de fructueux échanges sur l’Etat de transposition des textes communautaires au Bénin et l’état d’avancement physique et financier des produits » ont eu lieu. Elle a également permis de formuler « plusieurs recommandations en vue de lever les goulots d’étranglement qui entravent la mise en œuvre efficace des réformes, politiques, projets et programmes communautaires au plan national ».
Le mémorandum dans lequel sont consignés les travaux effectués a été élaboré sur la base d’une grille d’évaluation qui a porté notamment sur trois domaines à savoir : la gouvernance économique et convergence, le marché commun et les réformes sectorielles.
D’après le président de la Commission de l’UEMOA, la revue du Bénin a connu une bonne implication de tous les acteurs. « Aujourd’hui, la revue est à sa cinquième édition et des progrès significatifs ont été acquis en termes de consolidation et de modernisation de l’exercice d’évaluation des réformes politiques, programmes et projets communautaires », a-t-il affirmé.
La revue 2019 souligne Abdallah Boureima a été sanctionnée par un projet de mémorandum adopté par consensus. « Mais d’ores et déjà, je puis vous annoncer qu’à l’issue de l’évaluation, il ressort qu’en 2019, le Bénin a maintenu ses acquis dans plusieurs domaines en réalisant un taux de mise en œuvre de réformes de 77, 28% », annonce Abdallah Boureima.
Le président de la Commission de l’UEMOA a remercié le Chef de l’Etat, Patrice Talon pour avoir accepté la tenue de cette importante rencontre malgré son agenda très chargé. Il n’a pas manqué de remercier également les équipes du Bénin et celles de la Commission de l’UEMOA pour la qualité des travaux.
Conformément aux dispositions de l’Acte additionnel de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement du 24 octobre 2019, le ministre de l’Economie et des Finances et le président de la Commission de l’UEMOA rendront compte des résultats de l’évaluation consignés dans le mémorandum consensuel au président de la République Patrice Talon ce mercredi 11 décembre 2019.

Akpédjé A. AYOSSO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here