Affaire « financement du terrorisme » : Les premières déclarations de Madougou à la Criet

0
306

La principale accusée dans l’affaire « financement du terrorisme », Reckya Madougou, a fait ses déclarations à la barre ce vendredi 10 décembre 2021.

Il sonnait 19h09 lorsque Reckya Madougou est montée à la barre, ce vendredi 10 décembre 2021, à la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (Criet) au procès « financement du terrorisme ». Reckya Madougou a répondu : « Oui, je le connais » à la question relative à ses liens avec son coaccusé Georges Sacca Zimé.
La candidate du parti ‘’Les Démocrates’’ a reconnu avoir envoyé 15 millions FCFA à Georges Sacca, son conseiller politique. « Oui, je lui ai envoyé 15 millions. C’est pour la mobilisation des militants et l’organisation de ma campagne électorale », répond à nouveau Reckya Madougou au juge. « Je me rappelle avoir envoyé l’argent après le 07 février, date qui marque la commémoration de la mort de mon père », ajoute-t-elle. Reckya Madougou rejette être à l’origine du projet d’assassinat de l’ancien maire de Parakou, Charles Toko. « La première personne à rigoler de cette affaire est Charles Toko. Charles Toko a été mal choisi dans cette affaire. C’est l’une des personnalités dont je suis la plus proche dans le régime de la Rupture. J’échangeais avec Charles Toko jusqu’à mon arrestation. Charles Toko me taquinait même sur ma candidature. Je ne sais pas pourquoi je vais assassiner Charles Toko », a déclaré Reckya Madougou.

M. MENSAH

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here