Affaire fraude d’immatriculations à l’ANaTT : 2646 véhicules sommés d’être dédouanés avant le 14 juillet

0
143

Par communiqué en date du 08 juillet 2021, le ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République Pascal I. Koupaki, invite les propriétaires des 2.646 véhicules frauduleusement immatriculés à s’acquitter des frais de dédouanement au plus tard le 14 juillet 2021.
Selon le communiqué du Ministre d’Etat Koupaki, les propriétaires des véhicules concernés doivent se rapprocher des services compétents dans un délai de 7 jours (jusqu’au 14 juillet 2021) pour procéder au versement effectif des frais de dédouanement faute de quoi, ils s’exposeront à la rigueur de la loi.
Un audit réalisé sur la période de 2016 à 2020 à l’Agence Nationale des Transports Terrestres (ANaTT) révèle des manques à gagner estimés à 13,6 milliards de FCFA dont 12,1 milliards de FCFA au titre de présomptions de fraude dans le cadre de la gestion des opérations d’immatriculation.
Lesdites présomptions sont notamment relatives à des cas de véhicules non dédouanés qui ont été immatriculés, soit 2646 véhicules au total, représentant un préjudice financier d’environ 7,9 milliards FCFA. Des cadres de l’ANaTT sont gardés dans les locaux de la BEF à Agblangandan depuis mardi 07 juillet 2021. L’enquête se poursuit.

AAA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here