Afrique-Europe : Ouverture à Cotonou des 6èmes rencontres des huissiers de justice

0
331

Le ministre du numérique et de la digitalisation, Aurélie Adam Soulé Zoumarou a procédé au lancement, ce jeudi 23 juin 2022, des travaux des 6èmes rencontres Afrique-Europe des huissiers de justice et officiers judiciaires. « L’huissier de justice à l’ère de la digitalisation », c’est le thème retenu pour ces assises organisées par la Chambre nationale des huissiers de justice du Bénin.

La digitalisation au cœur des 6èmes rencontres Afrique-Europe des huissiers de justice et officiers judiciaires. « L’huissier de justice à l’ère de la digitalisation », c’est le thème retenu pour les travaux. Selon le président de l’Union nationale des huissiers de justice et officiers judiciaires, ce thème plus que jamais d’actualité plonge dans l’univers de l’internet qui, selon Charles Coovi, constitue « la plus grande découverte de ces dernières décennies ». Une technologie qui s’impose à tout le monde dans tous les secteurs d’activités, a-t-il souligné.
Pour le président de l’Union des huissiers de justice et officiers judiciaires d’Afrique, la digitalisation est incontournable. Ceci, en raison de la révision en cours de l’acte uniforme sur le droit d’exécution, a souligné Alain Ngongang. Pour lui, c’est une aubaine pour les pays en développement. Il n’a pas manqué d’évoquer les défis de cette technologie pour les pays africains. Alain Ngongang a évoqué entre autres, le manque d’infrastructures, le déficit énergétique, le faible accès des populations aux nouvelles technologies de l’information et de la communication.
Des facteurs qui, selon le président, ne permettent pas d’envisager un meilleur avenir pour l’Afrique.
Environ une vingtaine de délégations prennent part aux travaux. Les participants proviennent entre autres, de la France, la Belgique, le Portugal, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, la RD Congo, le Gabon, la Centrafrique, le Niger, le Togo, le Tchad, la Guinée, et l’Algérie.

F. A. A.