Aménagement du cadre de vie Les travaux d’assainissement pluvial lancés à Porto-Novo

0
127

Les travaux d’assainissement pluviales sont lancés à Porto-Novo, la capitale du Bénin. Financés par l’Agence française de développement (AFD), ces travaux visent entre autres, la construction d’infrastructures socio-économiques durables, l’amélioration des conditions de vie des populations, et la résilience face au changement climatique.
Les inondations cycliques observées dans les localités de Lokpodji, Tokpota et Dowa à Porto-Novo seront bientôt conjuguées au passé. Le programme d’assainissement pluvial de la ville capitale est lancé pour le bonheur des populations. D’un coût global de 6,2 milliards de francs CFA, soit 9,5 millions d’euros, il est financé par l’Agence française de développement. Ce programme qui bénéfice du soutien du Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) et les services municipaux, vise la rénovation urbaine et la protection environnementale des quartiers précaires à travers drainage, l’aménagement et le désenclavement de voies d’accès aux berges. L’objectif à terme consiste à réaliser le pavage de 369 m de chaussée, la construction de 821 m de caniveaux près du site de l’Assemblée nationale en construction, la réalisation d’espaces verts et la mise en place d’équipements d’éclairage public à Porto-Novo. 
Pour le directeur Bénin de l’AFD, Jérôme Bertrand-Hardy, « le projet comprend l’élaboration d’un plan de développement urbain durable pour faire de Porto-Novo une ville résiliente, structurée, adaptée au changement climatique. Aussi, l’accompagnement d’activités génératrices de revenus, notamment le maraîchage et la pisciculture ». 
Avant Porto-Novo, le gouvernement avait procédé au lancement en avril dernier à Cotonou, des travaux du Programme d’assainissement pluvial (PAPC). Il s’agit d’un autre projet d’assainissement qui vise la construction de 90 km de collecteurs secondaires et de caniveaux latéraux de rue, l’aménagement de sept bassins de rétention ainsi que l’acquisition d’équipements pour la collecte de déchets solides dans la capitale économique.
F. A. A.