Augmentation de la masse horaire des enseignants aspirants : Les syndicats invitent le gouvernement à revoir sa copie

0
203

La décision du Ministre des enseignement secondaire, de la formation technique et professionnelle Mahougnon Kakpo fixant à 30 heures la masse horaire des enseignants aspirants, dans les collèges et lycées du Bénin n’est pas du goût des responsables syndicaux. Six organisations et centrales syndicales l’ont fait savoir, vendredi 2 octobre 2020, à la Bourse du travail de Cotonou, à travers une conférence de presse conjointe.
Noël Chadaré de la Cosi-Bénin, Anselme Amoussou de la Csa-Bénin, Moudassirou Bachabi de la Cgtb, Apollinaire Afféwé de l’Unstb, Christophe Houessionon de la Csub et Clarisse Reine Fandy Gnahoui de la Cspib ont animé une conférence de presse vendredi 2 octobre 2020 à la Bourse du travail.

Ces responsables syndicaux ont exprimé leur mécontentement par rapport à la décision relative à l’augmentation de la masse horaire des enseignants aspirants.

Pour Noël Chadaré, Secrétaire général de la Cosi-Bénin, la masse horaire à accorder à chaque catégorie d’enseignants est fixée dans l’arrêté nº 069 de novembre 2019. Cette masse varie entre 20h et 22h. Il a invité le gouvernement en l’occurrence le Ministre Mahougnon Kakpo à revoir la décision fixant à 30 heures la masse horaire des enseignants aspirants.
M. M.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here