Le Bénin a enregistré des performances en ce qui concerne la production de soja grain pour la campagne 2021-2022, selon les chiffres rendus publics, jeudi 24 novembre 2022, au lancement de la campagne 2022-2023 de la commercialisation du Soja.

Les exportations du soja grain ont atteint 310.978, 669 tonnes au terme de la campagne 2021-2022 de la commercialisation du Soja contre 253.953,520 tonnes en 2020-21 soit un taux d’accroissement de 22,45%. Ces chiffres ont été donnés par le Directeur de cabinet du ministère de l’Industrie et du Commerce Dr Laurent Akpo, jeudi 24 novembre 2022, lors du lancement de la campagne 2022-2023 de la commercialisation du Soja à Bantè.
Les producteurs peuvent mieux avec une production de qualité, selon le ministre de l’agriculture, Gaston Cossi Dossouhoui qui a rappelé les conditions essentielles pour accroître le niveau de productivité du soja au Bénin.

La campagne de commercialisation du soja grain (4è édition) ainsi lancée prendra fin le 30 juin 2023 sur tout le territoire national. Le prix plancher d’achat au producteur est de 190 FCFA le kilogramme selon le Conseil des Ministres du mercredi 16 novembre 2022.

Le gouvernement du Bénin a fait du soja à l’instar du coton, du cajou et du karité, une filière phare. Ainsi, des réformes fiscales et non fiscales en faveur de l’exportation et de la transformation des produits agricoles sont prévues dans le Programme d’Actions du Gouvernement.
Selon le Directeur de cabinet du ministère de l’Industrie et du Commerce Dr Laurent Akpo, l’une de ces mesures est l’interdiction de l’exportation de certains produits agricoles bruts dont le soja grain à partir du 1er avril 2024. Aussi, les sociétés exportatrices de soja devront-elles soumettre désormais leur dossier de demande d’agrément au ministère de l’industrie et du commerce. L’objectif est d’accélérer la transformation de ces produits agricoles pour accroître la création d’emplois, de richesse et la diversification des chaînes de valeur ajoutée.
Marc MENSAH