Bénin: Maître Joseph Fifamè DJOGBENOU donne les raisons qui justifient sa démission de la haut juridiction béninoise

0
208

Au lendemain de sa démission de la tête la cour constitutionnelle en qualité du président maitre Joseph Fifamè DJOGBENOU à fait une déclaration de presse dans l’après-midi de ce mercredi 13 juillet 2022 à la salle de conférence BAOBAB 1 à Cotonou. En présence des professionnel des médias tant locaux qu’internationaux l’ex-président de la cour constitutionnelle exprime sa vive reconnaissance au président de l’Assemblée Nationale 7è législative dirigée par maître Adrien HOUNGBEDJI de l’avoir désigné à l’époque pour siéger à la cour constitutionnelle et qui plus est, être au sommet de cette haut juridiction béninoise. Une option qui lui avait permis d’acquérir des expériences certes, mais de renoncer à ses engagements politiques. Quatre années après, Joseph Fifamè DJOGBENOU estime renouer avec ses vieilles amours politiques. Il s’en explique:

Maitre Joseph Fifamè DJOGBENOU à la suite de mûres réflexions prend la ferme résolution d’aller sur le chantier politique comme un ouvrier soucieux de contribuer efficacement à l’édification d’un état démocratique non achevé comme celui du Bénin. Le militant à la base de l’Union Progressiste privilégie les objectifs par rapport au positionnement. Explication:

Cette déclaration à été occasion pour maître Joseph Fifamè DJOGBENOU, ancien et nouveau militant de l’Union Progressiste de faire un appel de pied à sa famille politique de lui réserver un accueil chaleureux pour qu’il s’installe afin d’atteindre les objectifs pour lesquels il renonce à son positionnement à la tête de la cour constitutionnelle ce mardi 12 juillet 2022. Joseph Fifamè DJOGBENOU qu’on écoute:

Il faut rappeler que cette déclaration de presse s’est très muée en une mini conférence de presse. Ainsi en a décidé l’orateur. Mais les questions des professionnels des médias n’ont pas influé sur la décision du président démissionnaire de la cour constitutionnelle. Ce qui faut retenir in fine, il faut donner le temps au temps pour cerner la prochaine chute de Joseph DJOGBENOU.