Bilan des 2 ans du Maire ATROKPO sur Capp FM : Apollinaire TODAN salue la complicité qui existe entre le gouvernement et la mairie de Cotonou

0
479

L’émission » Forum politique » de la radio Capp FM a reçu le mercredi 22 juin 2022 le Directeur des études, de la prospective et de la programmation de la mairie de Cotonou. Au cours de l’émission, Apollinaire TODAN a exposé les grandes réalisations prévues dans le Plan de Développement Communal(PDC) de cette commune à statut particulier qui a à sa tête le maire Luc Sètondji ATROKPO. Les prochains défis qui attendent d’être relevés par la ville de Cotonou n’ont pas été occultés.

Selon les explications de l’invité, le PDC est un document qui retrace dans une cohérence donnée les aspirations de la population. Il décline la vision de la commune et donc du maire sur un horizon précis. Le PDC qui est en cours actuellement a été élaboré pour la période 2017- 2022. Son élaboration a été faite dans une approche participative. En effet, ce document fut réalisé à partir du diagnostic fait au regard des problèmes recensés dans les 165 quartiers que compte Cotonou et des besoins exprimés par la population. Lors des consultations, le comité de pilotage mis en place par le maire pour recenser tous les problèmes de développement s’est rendu compte que la vision de Cotonou n’a pas changé. Sauf qu’elle a été reformulée de sorte qu’elle reste collée aux réalités de la commune. Cette vision, rappelle Apollinaire TODAN, est intitulée: » Cotonou à l’horizon 2026 est une ville bien gouvernée, attrayante, sécurisée, résiliente, à économie prospère avec une administration performante. » Cette vision n’est pas personnelle, nuance Monsieur TODAN. Il s’agit de la vision de la commune de Cotonou, précise l’invité. Une vision qui est mesurable à l’aide d’indicateurs précis, ajoute Apollinaire TODAN.
S’agissant des réformes opérées par le maire Luc Sètondji ATROKPO, le Directeur des études, de la prospective et de la programmation se réjouit de la mise en place du guichet unique. Cet outil de développement permet de sécuriser les recettes de la commune. Il réduit considérablement les intermédiaires au niveau du paiement des taxes. La digitalisation complète des services municipaux entrera bientôt dans sa phase active. Dans ce cadre, le maire de Cotonou lance le vendredi 24 juin 2022 une application qui permettra aux citoyens de participer à la gestion de la commune en dénonçant à l’aide des images et du son à envoyer sur une plateforme digitale les mauvais comportements déplorés dans la capitale économique. Pour Apollinaire TODAN, le fait que le maire ATROKPO possède un carnet d’adresses très riche est un grand atout pour la ville de Cotonou. Cela aide la commune à bénéficier des retombées de la forte diplomatie que mène de main de maître l’édile de Cotonou.
Par ailleurs, le Directeur des études, de la prospective et de la programmation se réjouit de la complicité qui existe aujourd’hui entre le gouvernement Talon et la mairie de Cotonou. Si cette complicité n’existait pas, il fallait la créer, pense Apollinaire TODAN. A l’en croire, l’accompagnement actuel du gouvernement est un grand soulagement pour la ville de Cotonou. Ainsi, la polémique faisant croire que le gouvernement a arraché les prérogatives de la ville de Cotonou n’en est pas une.  » C’est un faux débat », se défend le Directeur des études, de la prospective et de la programmation de la mairie de Cotonou. « Aujourd’hui et c’est heureux, la ville de Cotonou bénéficie en grande partie des réalisations du Programme d’Action du Gouvernement (PAG) ». Il fait allusion aux grands travaux notamment l’asphaltage, la construction des marchés secondaires, le désensablement et le ramassage des ordures ménagères etc… Même les différents projets en cours de réalisation dans la ville comme le Programme d’adaptation des Villes aux Changements Climatiques (PAVICC) et le Programme d’Assainissement Pluvial de Cotonou (PAPC) vont contribuer à améliorer le cadre de vie à Cotonou.
Concernant le transport urbain de masse, Monsieur TODAN explique que l’approche du maire ATROKPO est de travailler en étroite collaboration avec les communes voisines comme Sèmè Podji, Porto-Novo, Abomey-calavi et Ouidah. L’intercommunalité aidera à régler la question surtout que de nos jours, nous avons de grandes routes qui se construisent à Cotonou, se réjouit Apollinaire TODAN. La ville de Cotonou entend contribuer à la lutte contre le chômage à Cotonou. Il y sera créé un fonds de développement municipal. Ce fonds devra appuyer les jeunes et les femmes qui désirent mener des activités. Pour lutter contre la défécation à l’air libre, la ville de Cotonou mène des études pour définir les types de toilettes publiques modernes à ériger dans les différents quartiers. Bien évidemment, à titre expérimental, rappelle l’invité, deux toilettes publiques modernes sont en construction à Akpakpa. Aujourd’hui, la priorité est accordée à l’éducation. Plusieurs modules de classe sont construits à Cotonou. Ce qui n’exclut pas le fait que très prochainement, le maire envisage de doter les 165 quartiers de Cotonou de sièges de conseils de quartiers. Désormais, la maison ou la chambre à coucher du chef quartier ne servira plus de lieu de réunion. Dans les textes de la décentralisation, il est prévu que les réunions des conseils de quartiers de ville et de village se tiennent dans des espaces publics, précise Apollinaire TODAN.

Wilfrid AHOUASSOU