82.275.473.000 FCFA dont 2.230.118.000 FCFA de dépenses ordinaires et 80.045.355.000 FCFA de dépenses en capital, c’est le contenu du budget du ministère de l’énergie pour l’année 2022. Le ministre Dona Jean-Claude Houssou a défendu ce projet de budget, lundi 29 novembre 2021, devant la commission des finances de l’Assemblée nationale.
Comparativement à l’année 2021, le budget 2022 du ministère de l’énergie connait un accroissement de près de 40%, passant de 59.166.755.000 FCFA à 82.275.473.000 FCFA. Une hausse qui s’explique selon le ministre, par les projets structurants prévus pour révéler davantage le secteur de l’énergie au Bénin.
Dona Jean-Claude Houssou a évoqué entre autres, la production et le transport de l’énergie (42%) ; l’électrification et l’utilisation sécurisée de l’énergie électrique (37%) ; le développement des énergies renouvelables (19%) et 2% à l’amélioration de la gouvernance et au renforcement des réformes. 
Selon le ministre, cette répartition a été faite pour répondre aux défis du moment. Il a cité entre autres, le démarrage de la construction de (02) centrales thermiques pour une puissance totale d’environ 240 Mw, dont l’une en EPC et l’autre en IPP ; la construction et la mise en service de la centrale solaire d’une capacité de 25 Mw en EPC à Illoulofin (Pobè) ; la construction de (04)centrales solaires photovoltaïques en IPP pour une capacité totale de 50 Mw à Bohicon, Parakou, Djougou et Natitingou ; la réalisation des travaux de construction des postes et des lignes électriques HTB ainsi que de construction de réseaux de distribution d’électricité HTA et BT sur l’ensemble du territoire national ; le démarrage des travaux de construction d’un dispatching pour le réseau de transport d’électricité HTB et de son repli au Bénin. 
A ces différents projets s’ajoutent le démarrage des travaux d’électrification de 500 localités sur financement propre et externe ; la réalisation des travaux de densification et d’extension dans plusieurs localités ; la poursuite des travaux d’électrification des localités rurales par le « hors réseau » à travers l’installation de 16 mini centrales solaires, qui vont impacter 600.000 bénéficiaires… 
Un ensemble de 27 projets qui permettront selon le ministre de l’énergie, de maintenir et amplifier la dynamique impulsée par le gouvernement du président Patrice Talon dans le secteur de l’énergie. 
« L’année 2022 est une année de grands travaux et de développement des énergies renouvelables au Bénin », a rassuré le ministre Dona Jean-Claude Houssou au regard des grands projets annoncés.
F. A. A.