Budget de l’Etat exercice 2020: 18 milliards pour le ministère de l’économie et des finances

0
1113

Le budget exercice 2020 pour le compte du ministère de l’Économie et des Finances (MEF) a été présenté ce jeudi 21 novembre 2019 aux députés par le ministre Hervé Héhomey représentant son homologue ministre Romuald Wadagni en mission à l’extérieur. 18.166.717.000 de FCFA, c’est ce que prévoit le document du budget du ministère de l’Économie et des Finances en 2020 contre 15.516.656.000 de FCFA en 2019, soit une augmentation de 17,08%.

Les perspectives budgétaires prennent en compte les programmes budgétaires et objectifs pour la gestion 2020 et les crédits ouverts pour 2020.
Les programmes sont au nombre de 5 à savoir : le pilotage et soutien aux services du ministère avec pour objectif l’amélioration de la performance de ses structure ; la gestion du cadre macroéconomique dont l’objectif est de consolider la stabilité du cadre macroéconomique et la mobilisation des ressources financières et gestion de la trésorerie de l’État visant l’amélioration de la capacité de financement des dépenses de l’État. Les programmes 4 et 5 sont respectivement la gestion des dépenses publiques et la gestion des biens de l’État et du Foncier avec pour objectif d’assainir les dépenses publiques et d’améliorer la gestion des biens meubles et immeubles de l’État et du patrimoine foncier national.
En ce qui concerne les crédits ouverts pour 2020, il y a l’augmentation des subventions des CGA afin de renforcer l’appui des Centres de Gestion Agréee (CGA) aux entreprises du secteur informel. L’appui technique est axé sur la gestion et la formation et leur subvention passe de 100 à 200 millions FCFA.
A cela s’ajoute le renforcement des organes de passation des marchés publics notamment la PRMP.
Au cours de l’année 2020, 5 projets sont prévus par le ministère de l’Economie pour être exécutés dans le portefeuille PIP. Il s’agit du: projet d’Appui Conseil Macroéconomique pour la Réduction de la Pauvreté (ACMERP), nouvelle phase 2017-2020 ; projet d’Appui à la Gouvernance Économique (PAGE) ; projet d’appui à l’accroissement des recettes intérieures du Bénin (PAARIB); projet de Construction des bâtiments des Régies Financières de l’État et le projet de Construction du Bâtiment des Archives et du Centre de Formation Professionnelle de l’Administration Centrale des Finances.
S’agissant du montant prévisionnel du portefeuille, il est évalué à 3000 millions de FCFA sur les ressources intérieures du Budget National. Les dotations de crédits des dépenses en capital, passent de 1,32 milliards en 2019 à 3 milliards FCFA en 2020.
La revue de l’exécution budgétaire au 30 septembre 2019 du ministère de l’Economie et des Finance a été aussi présentée aux députés.
Le taux d’engagement est de 66,83% et on note : 67 contrats de marchés dont 02 de travaux, 34 de services et 31 de fournitures.
A.A.A