Budget prévisionnel 2020: Yayi Ladékan défend 63,7 milliards FCFA pour son département

0
215

La Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Eléonore Yayi Ladékan était ce jeudi 28 novembre 2019 au parlement.
Devant la Commission budgétaire de la 8ème législature, elle a exposé les grandes lignes du projet de budget exercice 2020 de son département.
En hausse de 4,58% par rapport à 2019, le budget estimatif du ministère pour l’exercice 2020 est chiffré à 63 769 890 000 FCFA contre 60 974 754 000 FCFA en 2019. Il est composé des dépenses ordinaires élevées à 49 769 880 000 FCFA contre 52 725 010 000 FCFA en 2019, soit une baisse de 5,60% ; et des dépenses en capital chiffrées à 14 000 000 000 FCFA contre 8 249 744 000 FCFA, soit une hausse de 69,70%. Eléonore Yayi Ladékan indique que ce budget permettra la mise en œuvre des grands projets et actions phares de son département. Entre autres, la mise en place de la plateforme intégrée de gestion des campus (gestion des inscriptions, de la scolarité, de l’administration), le démarrage effectif des cours dans deux IUEP dès février 2020, la création de l’Agence Béninoise d’Assurance et de la Qualité de l’Enseignement Supérieur (ABAQES), la poursuite de la promotion d’une économie du savoir à travers des institutions de formation, des centres de recherche et des incubateurs de Sèmè City, etc.
Profitant de sa présentation aux représentants du peuple, la ministre de l’Enseignement Supérieur a fait le point de la mise en œuvre des recommandations de l’année 2019, les actions réalisées cette année, les difficultés rencontrées et perspectives pour l’année 2020. Tenant compte de la vision du gouvernement pour le sous-secteur éducatif de l’enseignement supérieur, Mme Yayi Ladékan a indiqué à la Commission parlementaire que ce budget 2020 devra permettre à son département d’asseoir et de poursuivre les réformes prioritaires du sous-secteur en phase avec le Programme d’Actions du Gouvernement 2016-2021. Ceci pour l’amélioration de la qualité du capital humain, indispensable pour le développement du Bénin.

G.A.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici