Cherté de la vie au Bénin : Le gouvernement veut réglementer le prix de la farine de blé et du ciment

0
359

Après le plafonnement du prix de vente de l’huile au détail, d’autres produits de grande consommation tels que la farine de blé et le ciment connaîtront le même sort. L’annonce a été faite, mercredi 1er juin 2022 en Conseil des ministres.
Les mesures pour alléger la peine des populations face à la cherté de la vie se poursuivent. Réunis en Conseil des ministres, mercredi 1er juin 2022, le gouvernement a instruit le ministre de l’Industrie et du Commerce, en collaboration avec le ministre de l’Economie et des Finances, de fixer par arrêté, le plafonnement du prix de vente au détail de la farine de blé au consommateur final, sur toute l’étendue du territoire national.
« Les mêmes ministres prendront un autre arrêté concernant le prix du ciment », a indiqué le Conseil des ministres.
Le gouvernement met en garde les distributeurs qui ne respecteront pas les nouveaux prix qui seront fixés. Les indélicats risquent d’être « suspendu du circuit de distribution du ciment ».
Les instructions ont été données aux Ministres concernés à la suite des doléances faites par les populations lors de la tournée d’information du gouvernement sur la cherté de la vie organisée du 12 au 24 mai dernier.
Le prix de vente au détail de l’huile végétale raffinée a été plafonné à 1300 FCFA le litre par arrêté interministériel en date du 19 mai 2022.
Marc MENSAH