Club Bruges, une machine quasi-injouable de la Jupiler League

0
93

Avec 6 points d’avance en Jupiler League au bout de 15 journées, et un match en retard face à ses principaux prétendants, le Club Bruges a démarré de très belle manière la saison de Jupiler League. Grâce à ses 36 points au compteur et sa différence de but positive de 29, les Brugeois sont bien partis pour finir en tête de la saison régulière. Mais les Noir-et-Bleu ont évidemment un autre objectif en tête : soulever le titre au mois de mai prochain…

Quel début de saison pour le Club Bruges et Philippe Clément. L’ancien défenseur international belge, reconverti entraîneur, est arrivé au mois de mai dernier chez les Noir-et-Bleu. Et ses premiers pas sont une franche réussite ! S’il profite d’un groupe étoffé et pétri de qualités, le jeune technicien de 45 ans, qui s’est fait une belle expérience avec le KRC Genk entre 2017 et 2019, met de bonnes idées en place, notamment un système en 3-5-2 ultra-effiacce. Il utilise ainsi, au mieux, les qualités de son milieu de terrain Hans Vanaken (27 ans), qui est régulièrement appelé en équipe nationale.

Depuis le début de la saison, le Club Bruges est une machine quasi-injouable. En effet, le club belge compte, pour le moment, seulement trois défaites toutes compétitions confondues. En 20 matchs, les Belges ont remporté 11 matchs, pour 5 nuls. Parmi ces trois défaites, il y a notamment deux échecs face au PSG en Ligue des Champions. Malgré ces deux résultats négatifs, les représentants de la Jupiler Pro League ont fait honneur au plat pays avec deux prestations abouties. Toutefois, les super talents parisiens ont fait la différence, notamment à l’aller ou Mbappé s’est offert un triplé en sortant du banc.

Forcément, les qualités de l’effectif aident Philippe Clément à jouer sur plusieurs tableaux. Le Club Bruges, le grand favori pour remporter la prochain Jupiler Pro League (D1A), possède un groupe étoffé avec une forte concurrence à tous les postes. Et cet été, les recrues ont été plutôt utiles puisqu’elles sont venues renforcer des postes dans le besoin, comme celui de gardien de but. En difficulté à Liverpool, l’international Belge Simon Mignolet (31 ans) a décidé de rentrer au pays et est un titulaire indiscutable dans l’effectif brugeois. Au milieu de terrain aussi, Eder Balanta, capable aussi de jouer en défense centrale, a tiré son épingle du jeu, lui qui est arrivé cet été en provenance du FC Bâle. Concernant le rayon offensif, la grosse recrue se nomma David Okereke, en provenance d’Italie. Il est, aujourd’hui, l’un des leaders d’attaque des Noir-et-Bleu, avec Emmanuel Dennis et Krépin Diatta. Les deux ailiers belges sont, en effet, intenables sur leur côté et ne cesse d’augmenter leur côte sur le marché des transferts. Evalués respectivement à 9,5 et 14 millions d’euros, les deux jeunes joueurs, âgés de 22 et 20 ans devraient offrir d’importants moyens financiers lors de leur départ pour un top club européen. Cet argent sera, directement, réinvesti dans le marché des transferts pour continuer à prospérer chez les Belges.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici