Construction de nouvelles infrastructures de transport et de distribution : Vinci Energies va renforcer l’accès des populations à l’électricité

0
73

Le groupe français Vinci Energies a signé avec le ministère de l’économie et des finances et celui de l’énergie du Bénin un contrat de 292 millions d’euros pour la réalisation d’un ensemble d’infrastructures de transport et de distribution d’électricité.
Il s’agit d’un contrat pour la construction de 500 km de lignes de transport aériennes et souterraines en haute et très haute tension, de plus de 1000 km de réseaux de distribution en moyenne et basse tension. « Sept postes de transformation en très haute tension seront réalisés et quatre postes en haute tension feront l’objet de travaux d’extension de leur capacité », annonce le groupe français dans un communiqué.
D’une durée de trois ans, le projet couvre huit des douze départements du Bénin et plusieurs milliers de foyers seront raccordés au réseau électrique.

Plus de 900 personnes seront employées pour ce projet. « Les équipes locales bénéficieront de formations et de transferts de savoir-faire, avec le support des filiales françaises et marocaines de Vinci Energies », selon les responsables du groupe.
« En plus de notre pleine mobilisation sur le terrain pour la réussite technique de ce projet, nous nous engageons à former 300 jeunes techniciens durant sa réalisation. Nous sommes très heureux d’initier cette collaboration avec les autorités béninoises et les communautés locales, qui soutiendra l’économie locale par les emplois créés, ouvrant ainsi la voie vers un ancrage durable de Vinci Energies au Bénin. Celui-ci est la base du modèle de développement de nos entreprises », a déclaré Arnaud Grison, président directeur-général de Vinci Energies.
Le projet s’inscrit dans le cadre du Programme d’Accès Durable et Sécurisé du Bénin à l’Énergie Électrique (PADSBEE), qui vise à assurer un accès universel, sécurisé et fiable à l’électricité, tant aux habitants qu’aux sites industriels et stratégiques. Il permettra d’alimenter des zones d’activités économiques et industrielles en développement, dont un aéroport, une cité administrative, un hôpital et de nouveaux quartiers résidentiels.
A.A.A

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here