Construction d’ouvrages d’art dans les départements du Mono, du Couffo et des Collines

0
1199

Le Conseil des ministres réuni ce mercredi 20 novembre 2019, a décidé de lancer des travaux de construction d’ouvrages d’art dans les départements du Mono, du Couffo et des Collines. Lesdits ouvrages seront réalisés en des points jugés critiques sur certains cours d’eau de ces départements.
Au total, 03 ouvrages d’art seront construits. Le premier desservira l’axe Bopa (Djidjozoun)-Allada (Lon-Agonmè) ; le second, l’axe Tchi Ahomadégbé-Tchitto et le troisième, l’axe Dassa-Soclogbo-Bétékoukou-Okpa-Igbodja.
Chacun de ces ponts comprendra notamment une chaussée de 2 X 2 voies de circulation assortie de trottoirs pour piétons, des travées, un tablier, une digue.
Ces infrastructures visent à faciliter la mobilité des populations dans leurs activités de production. C’est aussi une manière de prévenir les cas d’accidents dus à l’absence ou à la mauvaise qualité de ponts de franchissement. Cette réaction du gouvernement sous-tend qu’il a compris beaucoup de choses suite aux dernières inondations et des derniers cas d’accidents enregistrés sur les cours d’eau.
Les ouvrages sont d’une grande importance pour les populations riveraines ainsi que pour les usagers de ces axes. C’est une réponse salutaire qui va soulager les populations de ces localités et les usagers des axes concernés.
Il s’agit pour le chef de l’Etat entre autres, de sauver la production dans les différentes localités concernées, de trouver une solution pérenne à la défaillance ou mauvaise qualité des ouvrages de franchissement et prendre les mesures pour prévenir les accidents, afin de les aider à préserver les moyens de subsistance des populations de ces zones.
Il ne s’agit que la première partie du plan gouvernemental car le Chef de l’Etat a commandité une évaluation générale de l’état des ponts là où il en existe, et des besoins en réalisation de nouveaux ponts afin de faciliter la mobilité des populations qui vivent dans les localités concernées.
La phase de grande envergure interviendra dès que les résultats de cette évaluation seront disponibles. Le projet de loi des finances 2020 en dit déjà long.
G.A.