Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) : Komi Koutché condamné à 20 ans de prison et 100 millions d’amende

0
965

On connaît désormais le verdict du juge dans l’affaire FNM (Fonds national de micro finance) qui oppose l’Etat béninois à l’ancien ministre de l’économie et des finances, Komi Koutché. Il a été condamné par défaut dans la nuit du vendredi 03 au samedi 04 avril 2020 par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) à 20 ans de prison et 100 millions FCFA d’amende.
Quelques heures après le démarrage du procès, le président de céans a suspendu la séance du fait de l’absence de l’accusé actuellement en exil en Europe.
A la reprise, il a été jugé par contumace et condamné à la réclusion criminelle à 20 ans et une amende de 100 millions de francs CFA.
Ses coaccusés, Edenakpo Babanonla et Koundé Yves en détention depuis environ 02 ans, ont été également fixés sur leur sort. Ils ont été condamnés chacun à 10 ans de prison et une amende de 100 millions de francs CFA.
La Cour a prononcé l’acquittement des sieurs Sidi Ali et Vincent Michodjehoun, accusés de détournement et de blanchiment de capitaux.
Autrefois directeur général du Fonds national de micro finance (FNM), Komi Koutché a été accusé de détournement de deniers publics s’élevant à des millions de francs CFA. Interpellé par la justice béninoise, il s’est exilé en Europe où il vit depuis quelques années.

F. A. A.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here