CRIET: La Cour ordonne la confiscation des biens de KGB

0
1917

Au terme de l’audience tenue ce lundi 10 février 2020, la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) a condamné l’homme d’affaires béninois Bernard Godonou Kikissagbè alias KGB à 05 ans de prison ferme et 5,5 milliards FCFA d’intérêts-civils pour escroquerie et blanchiment de capitaux.

Bernard Godonou Kikissagbè alias KGB et ses 12 complices écopent de 05 ans d’emprisonnement ferme. Ils sont condamnés chacun à deux millions FCFA d’amendes.
En dehors des condamnations, la juridiction spéciale a également ordonné la confiscation des biens de KGB.
Selon le quotidien de service public ‘’La Nation’’, la CRIET interdit à KGB et à tous ses complices « de détenir ou de porter une arme soumise à autorisation d’une part, et d’émettre des chèques autres que ceux qui permettent de retrait de fonds par le tireur auprès du tiré pour ceux qui sont certifiés et d’utiliser des cartes de paiement d’autre part ».
La Cour a aussi ordonné la confiscation des objets militaires, des faux billets de dollars retrouvés à son domicile lors de la perquisition au profit des Forces armées béninoises et de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Il est de même des numéraires, des matériels informatiques, des téléphones portables et autres objets et biens du richissime homme d’affaires.
Aussi, tous les avoirs bancaires au Bénin de Bernard Godonou Kikissagbè seront-ils confisqués et ses sociétés tout simplement dissoutes.
S’agissant des voitures et des immeubles de KGB saisis, ils seront mis en vente conformément à la procédure en la matière.
Les produits issus « de la réalisation des immeubles et de la vente aux enchères des véhicules seront déposés à la Caisse de dépôt et consignation au profit des victimes à concurrence de leurs créances sur les condamnés ».
Le délai pour former un pourvoi en cassation en cas d’insatisfaction est de 03 jours. KGB et ses complices seront libres de leur mouvement en juillet 2023.

A.A.A

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here