Désignation des représentants du parlement au Conseil électoral : Ce qui explique le choix de Boukari Adam Soulé (J.W. Gbaguidi)

0
504

Le porte-parole de l’Assemblée nationale a rappelé, James William Gbaguidi, vendredi 07 mai 2021, l’intérêt qu’il y a dans la désignation de Boukari Adam Soulé pour représenter le parlement au Conseil électoral.
« Il ne s’agit aucunement d’une violation du code électoral en vigueur. Parce qu’il s’agit ici du Conseil électoral qui est l’une des composantes de la nouvelle mouture de la Commission électorale nationale autonome. », a indiqué le porte-parole de l’Assemblée nationale à propos de la désignation de Boukari Adam Soulé pour représenter le parlement au Conseil électoral.

Ce choix permet, selon James William Gbaguidi, à la nouvelle monture de la CENA, de disposer d’expérience pour remplir sa tâche. Boukari Adam Soulé a siégé dans l’actuelle CENA, a-t-il rappelé.

‹‹ La Cena sortante et le Conseil électoral ne sont pas régies par les mêmes textes et n’ont pas strictement les mêmes attributions. Si le mandat en cours d’achèvement a été de sept ans, le prochain sera de cinq ans. A côté du Conseil électoral, va exister une deuxième composante, la Direction générale des élections avec laquelle les deux constituent désormais la CENA. De plus, le Conseil électoral a vocation à exercer certaines fonctions beaucoup plus politiques au sein de l’institution », a-t-il précisé pour relever la différence entre les deux institutions.

M. M.