Développement : 22 projets du PAG2 pour booster l’éducation

0
163

Sur les 342 projets inscrits au Programme d’Actions du Gouvernement (PAG2) pour la période 2021-2026, vingt-deux (22) sont destinés au développement du secteur de l’éducation.
Il est prévu dans le PAG2 en ce qui concerne le sous-secteur des Enseignements Maternel et Primaire, le développement de l’Education de Base ; la construction et l’équipement de salles de classes dans les écoles maternelles et primaires ; la construction, la réhabilitation et l’équipement des infrastructures administratives scolaires ; le renforcement de la qualité des enseignements au primaire la construction des écoles primaires publiques dans les départements de l’Ouémé, du Plateau, du Borgou et des Collines, Japon 7 ; la construction et l’équipement des écoles primaires dans le département de l’Atlantique, Japon phase VI.
Le PAG 2021-2022 a prévu dans le sous-secteur de l’enseignement général et l’Enseignement et la Formation Technique et Professionnelle (EFTP), la mise en place de trente (30) lycées techniques agricoles modernes et de sept (07) écoles de métiers de référence ; la construction, réhabilitation des laboratoires et des bibliothèques dans les collèges ; la construction de six (06) lycées scientifiques et deux (02) écoles normales ; la spécialisation, rénovation et équipement de dix-sept (17) anciens lycées techniques ; la construction, réhabilitation et équipement des infrastructures scolaires dans l’Enseignement Secondaire Général, la Valorisation des Matières Scientifiques (VMS) au Bénin ; le renforcement de la qualité de l’enseignement des sciences, de la philosophie et du Français.
En ce qui concerne les projets prévus dans le sous-secteur de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, il s’agit de : l’appui à la recherche et à l’innovation ; le développement des compétences pour la Valorisation des Matières Scientifiques ; le développement de la Cité Internationale de l’Innovation et du Savoir ; la couverture des besoins en infrastructures et équipements des UNB ; l’Appui à l’UNA et à l’UNSTIM ; le développement de l’enseignement supérieur ; la construction et équipements de nouveaux centres universitaires ; la mise en place du Centre d’excellence d’Afrique pour l’Impact sur le développement.
M. M.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here