Echanges Gouvernement-Syndicats : Le 20 septembre maintenue pour la rentrée 2021-2022

0
129
Les diligences effectuées par le gouvernement dans le cadre de la rentrée scolaire et universitaire 2021-2022 a été le seul point débattu lors de la rencontre.
Le gouvernement représenté par le ministre d’Etat chargé du Développement et de la coordination de l’action gouvernementale, Abdoulaye Bio Tchané, le ministres des enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou, de l’Enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle, Yves Kouaro Chabi, de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Eléonore Yayi, le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin puis du Travail et de la fonction publique, Adidjatou Mathys, a échangé avec les centrales syndicales ce vendredi 10 septembre 2021. Les centrales syndicales étaient représentées par les secrétaires généraux de la Cosi-Bénin, Noël Chadaré et de la Csa-Bénin, Anselme Amoussou.
A l’ouverture de la rencontre, les diligences effectuées par le gouvernement dans le cadre du bon déroulement de la rentrée 2021-2022 ont été présentées aux représentants syndicaux.
Selon la ministre du Travail et de la fonction publique, Adidjatou Mathys, les subventions, les primes de rentrée ont été libérées et les infrastructures ont été réhabilitées par endroit.
Les centrales syndicales ont, par la voix de leurs représentants, exprimés leurs inquiétudes par rapport à la recrudescence de la Covid-19. De plus, elles ont demandé le report de la rentrée.
Les ministres ont rassuré de ce que les dispositions ont été prises pour éviter la propagation du Covid-19 notamment la vaccination des enseignants, le respect des gestes barrières dans les écoles et universités.
Les partenaires sociaux et le gouvernement ont convenu de la réorganisation des temps de récréation pour éviter les attroupements d’apprenants et de prendre les dispositions pour impliquer les parents d’élèves dans le respect des gestes barrières dans le cadre scolaire.
Quant à la doléance liée au report de la rentrée scolaire et universitaire, le gouvernement n’a pas cédé à la requête des centrales syndicales. La date du 20 septembre 2021 est maintenue pour le démarrage de l’année scolaire et universitaire 2021-2022.
Tous les trois sujets inscrits à l’ordre du jour à savoir les diligences effectuées par le gouvernement dans le cadre de la rentrée scolaire et universitaire, l’examen des doléances formulées par les Confédérations et Centrales syndicales à la fête du travail le 1er mai dernier et des questions diverses n’ont pas été examinés.
Les doléances formulées par les partenaires sociaux à la fête du travail le 1er mai dernier seront certainement examinées lors de la prochaine session de la Commission nationale de concertation, de consultation et de négociations collectives.
Le représentant de la Cstb Kassa Mampo n’a pu participer à la rencontre faute de pass sanitaire.
M. M.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here