Économie : 31 hectares pour abriter une zone de commerces à l’Est de Cotonou

0
450

Réuni en Conseil des ministres ce mercredi 02 décembre 2020, le gouvernement du président Patrice Talon a fait le point d’étape des études préliminaires de déclassement et de requalification urbaine de la zone industrielle d’Akpakpa en vue de l’aménagement d’une zone de commerces et de services à l’Est de Cotonou.
Le gouvernement Talon envisage de développer une aire de commerces et de services dans l’actuelle zone industrielle située à l’Est de la ville de Cotonou. Selon le Conseil, « l’opération permettra de consolider la fonction résidentielle et de promouvoir la fonction commerciale ». Elle nécessitera aussi la déclassification partielle ou totale de ladite zone ainsi que la délocalisation d’industries.
Le gouvernement a opté pour la zone B située au Sud du rond-point PTT du PK3, couvrant une superficie d’environ 31 hectares. Cette zone informe le Conseil, présente « l’avantage d’une desserte satisfaisante, d’une centralité par rapport à Cotonou Est, d’une bonne configuration du foncier de l’Etat et d’une faible proportion de propriétés foncières privées ».
La phase opérationnelle du projet se déroulera en deux étapes : le déménagement et la relocalisation des unités industrielles ciblées ; la conception et l’aménagement de l’espace d’activités commerciales et de services.
« Un comité de pilotage chargé de faire des propositions et de définir le contenu des accompagnements à apporter aux unités industrielles à délocaliser sera mis sur pied. Il sera également procédé à l’identification d’un développeur spécialisé, avec pour mission de concevoir le projet immobilier et d’affaires à soumettre au Gouvernement », notifie le Conseil des ministres.
A.A.A

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here