Education : Les tenues extravagantes interdites aux instituteurs

0
114

Par une correspondance en date du 13 octobre 2021, le ministre des enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou, rappelle à l’ordre les institutrices et instituteurs sur leur style vestimentaire.
Les tenues extravagantes dans les salles de classe sont proscrites. Ayant constaté quelques dérapages, le ministre Salimane Karimou invite les directeurs départementaux à veiller à la déontologie vestimentaire des instituteurs. « Ce constat désobligeant n’est pas de nature à faire de l’enseignant un modèle pour l’apprenant et son milieu de travail », a-t-il indiqué.
En 2019, le ministre avait déjà interdit le port des tenues sexy (décolletés prononcés, pantalons collants ou cintrés, robes et jupes mi-cuisses) dans les salles de classe. Salimane Karimou avait aussi proscrit les pagnes que les institutrices sont obligées d’ajuster à longueur de cours et les hauts-talons en raison des risques de chute devant les apprenants. Selon la note ministérielle en date du 20 septembre 2019, les hommes en position de classe peuvent porter entre autres une chemise à manches courtes ou longues sur un pantalon, le tout repassé, avec des chaussures fermées ou nu-pieds à lacets. Quant aux dames, elles peuvent porter des jupes et robes de longueur raisonnable.
A.A.A

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here