Le gouvernement béninois a décidé ce mercredi 04 mai 2022 en Conseil des ministres de la mise en œuvre du projet « Lumière du Bénin » en mode partenariat public-privé, sous la conduite de la Société des Infrastructures Routières et de l’Aménagement du Territoire (SIRAT) S.A. Ledit projet va impacter directement plus de 6 millions de personnes.

Selon le Conseil des ministres « le taux de couverture de l’éclairage public est extrêmement faible dans la plupart de nos communes, voire nul dans certaines d’entre elles ». Dans son Programme d’Action 2021-2026, le gouvernement a donc initié le projet « Lumière du Bénin ». Le projet consiste « à éclairer, par des lampadaires solaires photovoltaïques de dernière génération, l’ensemble des 77 communes de notre pays sur plus de 1600 km de voiries ». La même source informe qu’il prend également en compte l’éclairage des sites de péage/pesage situés dans les localités de Ekpè, Ahozon, Grand-Popo, Houègbo, Kpédékpo, Diho, Sirarou, Prèkètè, Biro et Liboussou.

« Avec sa mise en œuvre sur une période de 36 mois au niveau des principales artères des chefs-lieux de toutes les communes ainsi que de leurs arrondissements densément peuplés, il impactera directement plus de 6 millions de personnes. Il permettra, en outre, d’impulser une dynamique de développement au plan local avec des répercussions positives sur la sécurité des populations », informe le Conseil des ministres.

Le Conseil a marqué son accord pour le projet « Lumière du Bénin » soit réalisé en mode partenariat public-privé, sous la conduite de la Société des Infrastructures Routières et de l’Aménagement du Territoire (SIRAT) S.A.