Energie/Maria-Gléta : Le gouvernement va lancer une centrale en mode BOOT

0
315

Au cours de sa séance hebdomadaire de ce mercredi 22 janvier 2020, le conseil des ministres a autorisé le recrutement d’experts pour l’assistance dans le cadre de la procédure de passation du marché pour la construction, l’exploitation, la maintenance et le transfert d’une centrale thermique de 120 MW en régime BOOT, sur le site de Maria-Gléta.
Il s’agit d’une équipe de consultants composée d’un conseiller technique, d’un conseiller en structuration financière et institutionnelle ainsi que d’un conseiller juridique.
Afin de renforcer l’offre énergétique du pays afin de garantir, à terme, son autonomie dans le domaine ainsi que la fourniture d’électricité fiable, compétitive et de bonne qualité aux populations ainsi qu’aux industries, le Gouvernement a prévu, en plus la construction d’une autre centrale de capacité 120 MW à Maria-Gléta. Elle sera réalisée en mode BOOT incluant la construction, l’exploitation, la maintenance et le transfert,
Le gouvernement s’engage à l’aboutissement diligent du processus de passation du marché pour la construction, l’exploitation, la maintenance et le transfert d’une centrale thermique de 120 MW en régime BOOT, sur le site de Maria-Gléta.
Le mode BOOT qui signifie Build, Own, Operate and Transfer (Construire, Etre propriétaire, Exploiter et Transférer) permet de transférer certains risques au concessionnaire selon des modalités contractuelles bien définies,
Ce choix du gouvernement au regard de la nature du projet notamment le régime BOOT afin d’avoir des conseils avisés pour des choix judicieux s’avère indispensable.
Le chef de l’Etat à travers cette option s’attache à obtenir les compétences qu’il faut pour permettre de bien conduire et conclure les dossiers dans l’intérêt du pays. Le gouvernement entend à travers ce projet atteindre l’autonomie énergétique du Bénin.
En réalité, cette deuxième centrale thermique à côté de Maria-Gléta 2 consolidera la victoire du gouvernement Talon sur le délestage. Ce qui permettra de donner plus de confiance aux investisseurs.
Le mode BOOT incluant la construction, l’exploitation, la maintenance et le transfert de la centrale est en effet, une bonne option du gouvernement puisque cela participe au management moderne de réalisation d’infrastructures nécessitant de gros investissements. Il met ainsi en exergue la réalité du Partenariat Public Privé.

G. A.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici