Epidémie du Coronavirus : Dr Hounkpatin recommande sept mesures pour réduire le risque

0
510

La situation de l’épidémie de Coronavirus qui sévit en Chine préoccupe les autorités béninoises. Le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin a animé un point de presse lundi pour indiquer les mesures à prendre pour éviter la contamination.

«Depuis le mois de décembre 2019, l’épidémie de pneumonie due au nouveau coronavirus (2019-nCoV) est signalée en République populaire de Chine où les autorités dénombrent au moins 2014 cas confirmés et 56 décès à ce jour », a déclaré le ministre de la santé. Dr Hounkpatin souligne que « Quelques cas de la maladie sont signalés dans d’autres pays et celà suscite des inquiétudes ».
Par ailleurs, Benjamin Hounkpatin explique que « L’infection au coronavirus se manifeste par la fièvre, des éternuements, la toux et l’essoufflement. Bien que n’ayant pas déclaré l’épidémie au coronavirus 2019-nCoV comme une urgence de santé publique de portée internationale, l’Organisation Mondiale de la Santé recommande de prendre des mesures importantes de prévention ».
« Afin de protéger la population du Bénin contre cette épidémie, et conformément au Règlement Sanitaire International, le Ministère de la santé a procédé, avec ses partenaires et le CNSL-TP, à l’analyse de la situation et à la formulation des actions à mener en vue d’une réponse adaptée au risque », a-t-il indiqué.
Le ministre rassure que « des directives ont été adressées à l’Agence Nationale de l’Aviation Civile et la Communauté aéroportuaire dans le but de renforcer les mesures de surveillance sanitaire, de détection, d’isolement et de prise en charge d’éventuels cas suspects à nos frontières ainsi que l’information et la sensibilisation des travailleurs et des voyageurs ».
Il recommande les mesures à prendre afin de réduire les risques de contamination (voir encadré).
« L’épidémie de l’infection au coronavirus est certes grave et suscite une vive attention, mais je voudrais vous rassurer que tout le Gouvernement s’attèle à y répondre efficacement », a assuré le ministre de la santé. Toutefois, il souligne que « pour être efficace, cette réponse nécessite la contribution de tous, le respect des directives par tous, l’application sans faille des mesures de prévention pour nous protéger, protéger nos proches et notre pays». Dr Hounkpatin souligne « qu’aucun cas de la maladie n’a été signalé dans notre pays à ce jour››. Il invite la population au calme, à la sérénité et à une totale collaboration avec les services de santé pour une gestion réussie de cette situation.

G.A.