Infrastructures sanitaires : Ouidah attend un hôpital de référence et un laboratoire

0
763

Les travaux de construction de l’hôpital de référence de Ouidah, et du laboratoire de recherche en épidémie vont bientôt démarrer. Le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin accompagné du secrétaire exécutif du Conseil national de lutte contre le Vih/Sida, les infections sexuellement transmissibles, la tuberculose et les épidémies (CNLS/TP), du préfet de l’Atlantique et du maire de la ville a effectué mercredi 29 janvier 2020 une visite sur le site devant abriter ces deux infrastructures sanitaires.
Selon les explications du ministre de la santé, c’est un hôpital d’un standing assez élevé spécialisé dans la cardiologie et la réanimation qui sera bientôt érigé sur le site situé à Agondji, entre le 1er et le 4ème arrondissement de Ouidah.
Le projet de construction de cette infrastructure sanitaire selon le ministre, a pour objectif de transformer tout l’attrait touristique qu’offre la ville de Ouidah. Il s’agit d’assurer aux touristes un confort sécuritaire.
Pour Benjamin Hounkpatin, « il est opportun que lorsque les touristes viennent, on puisse leur offrir la sécurité sanitaire ». Et dans cet hôpital, il sera question selon lui, d’offrir des soins de haut niveau pour toutes les pathologies, notamment les pathologies d’urgence.
Fier des infrastructures qui seront érigées sur son département de tutelle, le préfet de l’Atlantique, Jean-Claude Codjia s’est réjoui que la ville de Ouidah devienne davantage un grand centre touristique avec les projets initiés par le gouvernement. «Un touriste, c’est la sécurité, la santé», a-t-il indiqué. Il se dit heureux de la capacité de la cité touristique à remplir désormais ces conditions. Jean-Claude Codjia a salué le sens de responsabilité des populations qui a permis que le délogement se fasse sans anicroche.
Grand soulagement pour le conseil communal présidé par le maire Célestine Adjanohoun, pour qui le pari n’était pas gagné d’avance.
Il a fallu au moins un an de sensibilisation en direction de la population qui, selon elle, a compris et soutenu les actions.
A travers la construction de ces infrastructures sanitaires, « c’est un gros problème de santé qui va être résolu », s’est réjouie l’autorité communale.
Avant de mettre le cap sur le site de construction de l’hôpital de référence et du laboratoire, le ministre de la santé et sa suite ont eu une séance de travail avec le conseil communal de Ouidah.

F. A. A.