« La candidature de Talon n’est pas une surprise », dixit Paul Hounkpè

0
333

L’annonce officielle de Patrice Talon d’être candidat à sa propre succession n’est pas une surprise d’autant plus que la Constitution béninoise lui permet de se représenter s’il le veut, selon Paul Hounkpè, Secrétaire exécutif national du parti de l’opposition Fcbe.
Pour le secrétaire exécutif national de la Fcbe, plusieurs événements précurseurs ont déjà auguré la candidature de président Talon pour la présidentielle de 2021 avant qu’il n’affiche sa volonté officiellement ce vendredi 15 janvier 2021 à Adjohoun de briguer un second mandat. Entre autres éléments basiques, Paul Hounkpè cite ‘’les appels incessants orchestrés par des mouvements, la décision d’un parti important de la mouvance par rapport à sa candidature’’. Il ajoute que même ‘’la tournée de réédition n’est pas anodine’’.
L’opposant du régime Talon reconnait pourtant que la Loi fondamentale donne le plein privilège au Chef de l’État de se représenter après un mandat. Conscient de la bataille qui l’attend désormais face à la candidature du chantre de la Rupture, Hounkpè invite les partis de l’opposition à ‘’arrêter de faire du verbiage’’, à ‘’abandonner les conférences de presse’’ pour véritablement se souder et s’organiser afin de livrer la joute électorale 11 avril. « Nous comptons sur nos populations pour assurer l’alternance », a-t-il martelé, serein.
Depuis Adjohoun dans l’Ouémè au cours de la dernière étape de sa tournée de reddition de compte , Patrice Talon a affiché sa volonté ce vendredi 15 janvier 2021 de briguer un second mandat le 11 avril prochain. À l’en croire, sa candidature est indispensable pour rendre la bonne gouvernance durable. Ce samedi même, il a été choisi à Abomey- Calavi en tant que candidat de l’Union progressive au détour d’une assise importante des membres de ce grand rassemblement politique.

Boniface Cakpo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here