Recasement à EKPE: Le maire HONFO met en garde les voleurs de parcelles

0
216

Le maire de la commune de Sèmè Podji  n’entend pas faire de cadeau aux individus qui oseraient  voler  les parcelles.  Charlemagne  HONFO l’a martelé  ce mardi lors  du lancement des travaux de   recasement  des villages d’EKPE. C’était en présence du Chef d’Arrondissement d’Ekpè Janvier METONYEKPON, des conseillers municipaux,  des membres des comités de lotissement, des techniciens et des populations.

L’édile de la commune de Sèmè Podji  a promis  que les travaux se dérouleront  dans la transparence. Aussi a-t-il  averti les techniciens et les  membres  des différents  comités de lotissement  contre toutes velléités de fraude. «  Nous devons prôner la bonne gouvernance.  C’est en voulant cacher des choses aux populations  que des problèmes  surviennent  et perdurent lors des travaux de lotissement », a fait observer le maire. Charlemagne HONFO s’engage ainsi  à  mettre à disposition de tous les comités de lotissement le répertoire des états des lieux. Ainsi,  tout quidam, qui, sous le couvert d’un numéro fictif,  oserait revendiquer une portion de terre  sera  démasqué et  arrêté. « Moi HONFO, je ne veux aucun centimètre. La terre n’est pas élastique. Et,  Je sais que vous allez vous réunir pour comploter contre ma personne à cause de tout ce que je  dis. Mais,  vous ne pourrez rien me faire », a –t-il dit.

HONFO invite les uns et les autres à craindre  Dieu

Le maire invite par ailleurs les personnes impliquées dans les opérations de recasement  à  avoir la crainte de Dieu. «  Ce qui trahit notre conscience, c’est qu’on pense s’enrichir aux dépens des pauvres citoyens. Mais,  cette richesse est éphémère  et superficielle. Dieu qui nous a créés n’a pas besoin que nous nous  comportions de la sorte », a souligné le maire. Il va plus loin dans ses dénonciations : «  Bon nombre de personnes pensent que le lotissement est un moyen pour s’enrichir. On dit souvent sur les lèvres que nous allons faire le lotissement pour que les populations aient   l’électricité, de l’eau potable,  des écoles, des voies mais  dans leur subconscient, elles savent que c’est pour voler les parcelles, c’est pour  gruger les pauvres populations. En tout cas, je vais attraper cette fois  les voleurs de parcelles »,a déploré le maire.

Après une trentaine  d’années d’atermoiements,  le lotissement est en passe de devenir une réalité dans l’arrondissement d’EKPE. Il avait fait l’objet de récupération politique entre les différentes chapelles politiques opérant dans la commune de Sèmè Podji.

Wilfrid AHOUASSOU

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici