Lutte contre la propagation du Coronavirus en Afrique: Des immigrants européens interpellés en Côte d’Ivoire

0
2354
Commuters wearing facemasks amid fears of the spread of the COVID-19 novel coronavirus ride a train in Bangkok on March 9, 2020. (Photo by Mladen ANTONOV / AFP)

La police maritime de la Côte d’Ivoire a interpellé ce jeudi 26 mars 2020, 18 ressortissants européens sur les côtes de Sassandra, en Côte d’Ivoire. Les immigrés clandestins ont été mis en isolement pour 14 jours. L’Europe est l’un des continents les plus touchés par le Covid-19.

Selon le Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Transports, en charge des Affaires maritimes, Philippe Légré, les ressortissants européens ont été retrouvés sur la place de Godiégo, un village balnéaire de la sous-préfecture de Sassandra. « Nous avons décidé de les confiner là où ils sont et d’envoyer des praticiens les dépister, puis les conduire sous escorte de la gendarmerie jusqu’à Grand-Lahou puis à Abidjan », a-t-il déclaré.
Ces étrangers ont traversé l’Espagne et l’Italie, jusqu’à la Guinée pour la Côte d’Ivoire.
Se prononçant sur la situation, l’ambassadeur de l’UE, Jobst Von Kirchman, parle de campeurs et non de clandestins italiens. A en croire ce dernier, il s’agit des ressortissants de plusieurs pays d’Europe et du Brésil. L’ambassadeur de l’UE ajoute que leur situation a été signalée à des membres du gouvernement qui ont pris des dispositions pour les conduire sur Abidjan.
Les Européens sont tous inquiets en raison de la pandémie du coronavirus qui sévit actuellement dans les pays comme l’Italie, d’où leur ruée vers les régions les moins touchées.
En Italie, le nombre de décès dû à ce mal a dépassé la barre des 9.000 et les cas confirmés sont en train d’avoisiner 90 000.
La Côte d’Ivoire n’a qu’une centaine de cas confirmés.

A.A.A