Lutte contre la propagation du coronavirus : L’hôpital de zone d’Allada érigé en centre de prise en charge

0
386

Dans le cadre de la riposte contre le Covid-19, le gouvernement béninois a décidé de mettre en place d’autres centres d’isolement sur le territoire national. L’hôpital de zone d’Allada a été transformé en centre de traitement et de prise en charge pour recevoir les patients atteints du Covid-19. Le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin a effectué ce vendredi 10 avril 2020, une visite sur le site de l’hôpital de zone d’Allada.

Le gouvernement dans sa stratégie a résolu de ne pas prendre en charge les cas positifs de la Covid-19 au niveau de nos structures sanitaires habituelles. Outre le centre de l’ex-école nationale de Police, le centre d’Abomey-calavi et le Centre de Natitingou, le Bénin vient d’ériger un autre centre de prise en charge et de traitement du Covid-19. L’Etat a opté pour la transformation de l’hôpital de zone d’Allada et l’hôpital d’instruction des armées de Parakou en centres de traitement. « Il est important d’avoir d’autres centres de prise en charge car comme vous le savez, dans la dynamique de suivi de cette épidémie, nous allons avoir un peu plus de cas à chaque fois », a déclaré le ministre de la santé.
Le choix a été porté sur l’hôpital de zone d’Allada en raison des capacités dont il dispose. Il y a une centrale de production d’oxygène avec une centralisation de l’oxygène avec au moins 20 entrées qui permettent de mettre en place des dispositifs pour une ventilation assistée, en cas de cas compliqués. L’hôpital poursuit le ministre a « une capacité d’au moins 100 lits qu’on peut encore étendre et augmenter jusqu’à 150 lits potentiellement ».
Un autre aspect c’est que l’hôpital offre l’avantage géographique d’être assez reculé et de permettre de respecter une prise en charge sécurisée pour le reste de la population. « Ce sont tous ces éléments qui militent en faveur de la stratégie gouvernementale d’ériger l’hôpital de zone d’Allada en site de prise en charge de la Covid-19 », ajoute le professeur Benjamin Hounkpatin.
L’hôpital a été déplacé dans le centre de dépistage de l’ulcère de buruli d’Allada qui était déjà un hôpital avec deux blocs opératoires. « Donc tout ce bloc-là aujourd’hui sert aux activités courantes que menait l’hôpital de zone d’Allada. Le personnel a été en partie déplacé. Le reste va rester ici sur le site et participer à la prise en charge des cas au sein de l’équipe de riposte », informe le ministre de la santé. Il a invité la population au respect des mesures gouvernementales. Après l’utilisation du port de masque conseille le ministre, il faut éliminer les masques dans des poubelles et non dans les rues pour éviter que les enfants ne s’amusent avec.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here