Lutte contre le chômage des jeunes : Véronique Tognifodé impressionnée par les opportunités d’emplois à la GDIZ

0
93

Le ministre des affaires sociales et de la micro finance, Véronique Tognifodé a visité la Zone industrielle de Glo-Djigbé-Zè (GDIZ) mercredi 20 juillet dernier. Après la présentation du projet GDIZ, la visite de terrain et les opportunités d’emplois qu’offre la zone, la ministre s’est dite très satisfaite du vaste projet du gouvernement destiné à amorcer l’industrialisation du Bénin, et résoudre le problème de chômage dans le pays.

Pour sa visite au sein de la GDIZ, le ministre des affaires sociales et de la micro finance avait à ses côtés les cadres de son ministère. La visite guidée lui a permis de découvrir les entrepôts et les espaces de transformation des noix de cajou, ainsi que le centre de formation aux métiers du textile.
Au niveau du centre de formation aux métiers du textile, l’autorité ministérielle a constaté avec satisfaction, plus de 400 jeunes béninois en formation pratique. L’objectif d’ici décembre 2022 selon les responsables de l’APIEx et de la SIPI, est de former plus de 6000 jeunes dans ce secteur.
Dans une approche genre, 60% de jeunes en formation au centre du textile sont composés de femmes. Ils sortiront avec des diplômes certifiés qui leur ouvriront la voie d’un emploi durable au sein des différentes usines textiles en cours d’installation à la GDIZ.
Véronique Tognifodé a par ailleurs été très impressionnée par l’ambition de la Zone industrielle de Glo-Djigbé-Zè. Celle d’accueillir plus de 300 000 emplois. Au regard du nombre important de recrutement à faire, elle a souhaité que des discussions entre son département ministériel et la SIPI-Benin puissent conduire à l’élaboration d’une charte qui permettrait de renforcer les efforts déjà prévus par la GDIZ notamment, dans l’information aux jeunes femmes employées, le développement de la politique d’égalité Hommes/Femmes, la prise en compte du handicap, la lutte contre le harcèlement sexuel en milieu professionnel, la protection sociale etc. L’objectif, souligne le ministre, étant d’encourager l’APIEx Bénin et la SIPI- Benin dans leur dynamique de faire de la GDIZ, un exemple de performance aussi bien industrielle que sociale.
La délégation du ministre des affaires sociales et de la micro finance a été accueillie par Laurent Gangbes, directeur général de l’APIEx-Bénin et une équipe de la SIPI-Bénin SA, conduite par Kundan Kumar, directeur général adjoint.

F. A. A.